Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 14:15

Le 26 mai 2011 s’est tenue à Moscou une conférence internationale pour un « tribunal contre l’agression de l’OTAN en Libye ». Y ont pris part le Vice-ambassadeur de la Libye en Russie, une délégation d’Ukraine, des communistes de Slovaquie, quelques scientifique arabes, des représentants des « antiglobalistes ».

Elle a adopté un plan d’action visant à :

1-     - Organiser et mettre en place un « Tribunal international pour instruire les crimes des USA et de l’OTAN contre la Libye »

2-      - Mettre en place un organe remplaçant une ONU totalement discréditée


Même s’il s’agit là d’un rassemblement de forces sociales modestes, sa condamnation de l’ONU rejoint celles qui sont formulées dans un nombre de plus en plus grand de pays. Le renforcement de ce mouvement critique de l’ONU devra l’obliger à aborder la question politique centrale sur le long terme : réforme de l’ONU ou création d’un autre organe concurrent sanctionnant la faillite de l’ONU.

La conférence a publié une adresse aux chefs d’Etat, aux dirigeants des partis politiques, aux personnalités publiques et religieuses, à tous les gens auxquels sont chers la paix et la sécurité sur notre planète que nous reproduisons ci-après.

 

Ce texte et les informations qui précèdent sont tirés du bulletin « NOUVELLES d’URSS »

n° 111 Septembre-Octobre 2011


 

ADRESSE

aux chefs d'Etats aux dirigeants des partis politiques, aux personnalités publiques et religieuses,

à tous les gens  auxquels sont chers la paix et la sécurité sur notre planète,

 

au sujet de la prestation d'assistance pour la préparation et la mise en place du Forum mondial «Un Tribunal international pour instruire la participation de particuliers, d'organisations et d'États à l'agression contre la Djamahiriya arabe libyenne populaire socialiste, au sujet des mesures de mise publique en demeure des agresseurs de cesser leur agression et d'indemnisation des dommages causés aux personnes, aux organisations et aux États gui ont eu à souffrir de l'agression. »

Nous, les participants à la Conférence internationale pour l'organisation d'une réaction à l'agression planétaire et de la mise en demeure des États agresseurs de 1'aire la paix; au nom des citoyens libres du monde, nous adressons aux chefs d'États, à la direction des organisations non gouvernementales, des partis politiques et des organisations de masse, aux personnalités religieuses de toutes confessions, aux simples gens de notre planète en leur proposant de soutenir les efforts pour l'organisation et la mise en place en 2011 d'un Forum civil international  pour «Un Tribunal international pour instruire la participation de particuliers, d'organisations, d'États à l'agression contre la Djamahiriya arabe libyenne populaire socialiste, la prise de mesures de mise  en demeure publique de cesser leur agression et d'indemniser les dommages causés aux personnes, aux organisations et aux États qui ont eu à souffrir de l'agression». *voir note Comaguer in fine

La tenue du Forum civil international est possible à la condition nécessaire de mobiliser la communauté civile mondiale pour s'opposer aux agressions planétaires contre les États souverains telles que les commettent depuis de nombreuses années les États-Unis d'Amérique, les États du bloc militaro-politique agressif de l'OTAN, leurs alliés financiers, militaires et planétaires.

L'Organisation des Nations unies, reconnue comme étant le garant de l'observation de la législation internationale et de l'intangibilité des principes de base de la coexistence pacifique des États, n'a pas été capable de prévenir les irruptions armées d'agresseurs sur le territoire de toute une série d'États indépendants et, de ce fait même, ne s'est pas montrée digne de nos espoirs d'un avenir pacifique pour notre génération et pour nos enfants.

Ce qui constitue l'unique force sur la planète qui puisse aujourd'hui se dresser sur la route de l'agression et instaurer la paix sur la Terre, ce fut, c'est et ce sera la force de la communauté auto-organisée des citoyens des différents pays qui se sont rassemblés pour assurer la paix sur la planète. Seuls les citoyens ordinaires des pays du monde sont dans une pleine mesure intéressés à ce que les bombes et les grêles de missiles à l'uranium ne tombent pas sur les têtes de leurs mères et de leurs enfants. Seule Une personne qui est pleinement consciente d'être avant tout le père ou la mère de ses enfants est vraiment intéressée par l'opposition à l'agression dirigée tant contre sa propre famille et son peuple que contre le pays dans lequel il vit. Ce sont précisément nous, les simples citoyens, qui sommes plus que tout intéressés à la paix et à la stabilité sur notre planète.

L'agression déclenchée par les États Unis et les pays de l'OTAN contre l'État souverain de la Djamahiriya libyenne doit être immédiatement stoppée.

Les crimes perpétrés par les participants et organisateurs de cette, irruption armée relèvent d'une condamnation personnelle. Les organisateurs et complices de ces crimes encourent des poursuites à l'égard de la communauté mondiale.

Nous, les participants à la conférence, appelons les dirigeants des États à accorder un soutien multiforme sur le plan de l'organisation, de l'information et du travail pratique au Forum civil mondial, ainsi qu’à examiner l'opportunité de réunir le Forum civil mondial avec un sommet des chefs d'Etats, de ceux qui sont les objectifs potentiels des intentions destructrices de l'agresseur planétaire. À ce moment, nous proposerons de poser les fondements d'un nouveau système des rapports dans le monde basé sur la prééminence de la souveraineté des pays et des États. Il y sera également posé la question de la réforme de l'Or­ganisation des Nations unies qui s'est trouvée incapable d'empêcher effectivement le bafouage des normes et lois Internationales ou bien du remplacement de l'O.N.U. par une organisation internationale alternative capable d'agir.

Nous, les participants à la conférence, appelons tous ceux qui sont intéressés à l'instauration de la paix sur la terre, indépendamment de leur nationalité et de leur confession, à rassembler tous leurs efforts et à porter ensemble un coup décisif à l'agression planétaire. -puisse ce Forum civile mondial devenir le précédent d’une nouvelle forme véritablement démocratique  de consolidation du droit international et d'organisation juste du monde!

Nous appelons tous ceux qui sont solidaires de la lutte du peuple libyen contre ses agresseurs, tous ceux 'qui désirent la paix sur notre planète, à prendre une part active à la préparation de la mise en place d'un Tribunal international pour juger les agresseurs de 1’été 2011.

La réalisation de cette initiative civile, le développement d'une instruction de large ampleur et d'une Cour publique pour juger les agresseurs n'est possible qu'avec votre soutien moral et matériel personnel.

1.       Pour la paix sans agresseurs! Pour la paix sans guerre!

2.      Pour la paix dans le monde entier!

3.      Les participants à la Conférence internationale MOSCOU, le 26 mai 2011.

 

*

La commission spéciale mise en place par le MEDEF estime déja les marchés de reconstruction de la Libye donc l’ampleur des dégâts à 136 milliards d’Euros.

 

 

Partager cet article

commentaires