Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 11:17

LES  FANTASMAGORIES  DU QUAI D’ORSAY

 Peu après son arrivée au Quai d’Orsay Jean Yves Le Drian a nommé une porte-paroles officielle du ministère : Madame Agnès Romatet-Espagne

Il s’agit d’une diplomate de formation qui occupait déja un poste stratégique dans l’équipe de Laurent Fabius puisqu’elle s’était vu attribuer la direction du nouveau service que le tout puissant Ministre des affaires étrangères avait arraché au ministère de l’économe et des finances : la Direction des entreprises de l’économie internationale et de la promotion du tourisme. Nommée dés le mois de Juin à ce poste officiel très exposé elle semble donc présenter un profil macronien marqué.

                                                                                                                                                                                                          ***                                                                                         

Quelques interviews récentes ont retenu notre attention

***

Cas n° 1 – à partir d’une dépêche AFP  

Paris demande à Téhéran de «cesser les activités qui déstabilisent la situation régionale»

© AFP 2017 Clemens Bilan   France

08:06 24.09.2017  (mis à jour 11:49 24.09.2017)

Paris a publié un communiqué exprimant son inquiétude face au dernier tir de missile iranien et demande à Téhéran de cesser les activités déstabilisant la situation dans la région.

Préoccupé par le dernier tir du missile iranien Khorramshahr, Paris appelle Téhéran à cesser de déstabiliser la situation régionale et promet de se concerter avec ses partenaires afin de forcer l'Iran à ne pas récidiver.

«La France demande à l'Iran de cesser les activités qui déstabilisent la situation régionale», a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay Agnès Romatet-Espagne.

L’Iran a testé un missile balistique (vidéo)

La diplomate a ajouté que la France se concerterait avec ses partenaires «sur les manières de forcer l'Iran à cesser de se comporter ainsi».

L'Iran a testé avec succès son nouveau missile balistique d'une portée de 2.000 km qui peut être doté de plusieurs ogives.

Le nouveau missile, baptisé Khorramshahr, a été présenté jeudi dernier, lors d'un défilé militaire à Téhéran. La date de l'essai n'a pas été précisée.

Lors de ce défilé, qui a été l'occasion de présenter les nouveaux matériels militaires, le Président Hassan Rohani a martelé son intention de renforcer le potentiel balistique du pays.

***

Vu depuis les bords de la Seine la présence militaire massive des Etats-Unis tout autour de l’Iran   qu’elle soit officielle (Afghanistan, Qatar, Golfe Persique)  y compris avec de l’armement nucléaire ou « spéciale » (Irak, Syrie, Jordanie et autres)  ne semble pas visible  et ne constitue en aucune façon un élément de tension internationale permanente. Que dans pareil contexte l’Iran soigne sa défense serait donc  un facteur de « déstabilisation ».  

En vérité ce qui déstabilise l’impérialisme étasunien et ses alliés c’est que ses victimes désignées ne sont  pas disposées à se laisser immoler.    

***

Cas n°2  - A la suite de l’éviction  de Daesh de sa capitale Raqqa  par les forces de la dite « Coalition »  occidentale

 qui est en position d’envahisseur d’un pays  souverain – à partir d’une dépêche de l’agence de presse iranienne presstv -

***

Reprise du bulletin de  tourtaux-jacques Le 19/10/2017

INGERENCE COLONIALE DE LA FRANCE EN SYRIE : CREER UN "ETAT" A RAQQA

Syrie : nouvelle ère coloniale de la France à Raqqa ?

Thu Oct 19, 2017 1:46PM

La porte-parole de la diplomatie française a estimé que la création d’un « État » à Raqqa, une fois que Daech y sera éradiqué, fait partie des priorités de Paris.   

 « Une fois que la ville de Raqqa sera reprise aux terroristes de Daech, la mise sur pied d’un État à Raqqa sera l’une des priorités de la France », a affirmé la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès Romatet-Espagne.

La porte-parole de la diplomatie française a souligné que les discussions avec les pays membres de la soi-disant coalition internationale anti-Daech, en vue de créer un « État à Raqqa » une fois que cette ville sera nettoyée de la présence de Daech, font partie des priorités de Paris.

Quant à la modalité de la gestion de Raqqa une fois que Daech y sera éradiqué et aux éventuelles aides de la France à cette ville, y compris des soutiens financiers pour reconstruire ses infrastructures à long ou à court terme, elle a déclaré :

« Dans le processus de rétablissement de la stabilité à Raqqa, il est indispensable de créer un État légitime et efficace pour gérer la ville. La France est en train de le débattre sérieusement avec ses alliés au sein de la coalition internationale anti-Daech, et cela est l’une des priorités de Paris. »

Par ailleurs, il est à noter que récemment, les internautes ont diffusé des images du ministre conseiller saoudien pour les affaires du golfe Persique, Samer al-Sabhan, en compagne de Brett McGurk, représentant spécial de Donald Trump auprès de la coalition internationale à Raqqa. Il paraît que les deux hommes ont rencontré les représentants des Kurdes de Syrie que la Turquie considère comme un groupe terroriste.   

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/10/19/539148/Raqqa--nouveau-colonialisme-français-

***

N’ayant pas réussi à renverser le gouvernement syrien comme elle s’y est employée avec acharnement depuis 2011, la France se rabat maintenant sur l’organisation d’une sécession et se propose , avec la fameuse « coalition » internationale, de découper par la force un morceau de la République arabe syrienne pour en faire un Etat non viable, enclavé, dépendant , une succursale de l’impérialisme occidental, un facteur de désordre régional permanent. Cette même France coloniale qui du temps du mandat  sur la Syrie s’était déjà livrée à ce genre d’opérations chirurgicales (séparation réussie du Liban, échec de la création d’une république druze sans oublier la cession du Sandjak d’Alexandrette à la Turquie qui a servi à partir de 2011 de base arrière aux agresseurs djihadistes).  Un passé bien lourd !

***

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires