Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 14:52

Business as usual !

Les missiles de croisière TOMAHAWK sont produits par la compagnie étasunienne RAYTHEON également fabricant des missiles Patriot.

D’après les classements du SIPRI (Stockholm International Peace Research Institute) cette entreprise est la 4° entreprise mondiale d’armement et probablement le premier producteur mondial de missiles. Son chiffre d’affaires dépassait 20 milliards $ en 2013 et selon d’autres sources aurait atteint 23 milliards $ en 2015.Les bénéfices déclarés sont de l’ordre de 10 % du chiffre d’affaires. Aux présidentielles de 2012 RAYTHEON a donné un peu plus aux Républicains qu’aux Démocrates

Le tir de 59 Tomahawk sur la Syrie a été salué par une légère hausse du titre à Wall Street et va permettre de reconstituer les stocks de l’US Navy qui en est le principal utilisateur. L’annonce d’une hausse des dépenses militaires du pentagone pour le nouvel exercice prend désormais un sens très concret et le complexe militaro-indsutriel se réjouit de cette concrétisation. En effet RAYTHEON qui a reconstitué ses stocks en 2012 pour livrer 361 missiles en 2012 et 252 en 2013 à l’US Navy avait craint de devoir arrêter sa production en 2014 si de nouvelles commandes n’arrivaient pas. L’action de Trump va venir apaiser ces craintes et l’usine de montage des TOMAHAWK à Tucson dans l’Arizona va continuer à produire.

De conception ancienne – années 70 - le Tomahawk est un missile subsonique qui vole en basse altitude. Il est tiré depuis des navires de surface ou des sous-marins. Il peut, dans certaines versions, être équipé d’une ogive nucléaire. Guidé par GPS le Tomahawk est considéré comme assez précis sur des cibles fixes mais moins sur des cibles en mouvement. RAYTHEON en aurait produit plus de 4000 exemplaires.

Le prix du Tomahawk est estimé aujourd’hui autour de 1 million de dollars pièce, Raytheon annonce un chiffre inférieur mais certains chroniqueurs militaires parlent de 1,5 millions $ . Donc la salve de jeudi soir a coûté environ 59 millions de dollars.

Des centaines de Tomahawk ont été lancés sur l’Irak à diverses occasions entre 1991 et 725 en 2003 au moment de l’invasion. Il a également été utilisé contre la Serbie dans la guerre du Kosovo et 200 exemplaires environ ont été lancés sur la Libye en 2011 au moment de l’attaque occidentale. Le Yémen a été ciblé en 2016 mais dans l’indifférence générale puisque « les USA ne sont pas en guerre au Yémen ! ».

La base aérienne syrienne attaquée dans la nuit de Jeudi à vendredi a retrouvé son activité normale dés le Samedi 8 Avril.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires